Loisirs


Les plaques de verre et cartes postales marcquoises des années 1890 à 1970 constituent un témoignage de l’évolution de nos modes de déplacement.

Longtemps, le cheval s’impose comme le meilleur partenaire de l’homme pour travailler et se déplacer. Puis la force animale est remplacée par un moteur : la machine à vapeur révolutionne le transport des personnes et des marchandises. Enfin, le moteur à explosion provoque l’essor de la voiture qui envahit les villes.

Dès lors, les transports s’organisent : les voies navigables s’élargissent, les réseaux de routes et de rails se multiplient et les bourgades deviennent des villes. C’est ainsi que l’ancien village maraîcher se transforme et s’inscrit au cœur d’une métropole elle-même connectée aux grandes villes d’Europe du Nord.

Observer nos archives ne nous limite pas au passé, comme en témoignent les nombreuses illustrations de cette plaquette. Comprendre l’évolution des modes de déplacement au cours du XXème siècle nous conduit tout naturellement à relever les nouvelles pratiques d’une société attachée à une mobilité « durable » et inventive, plus partagée et plus écologique.

Circuit Découverte n°20


Retrouvez-nous aussi sur
 
icone facebook   icone instagram   icone twitter   icone youtube   icone linkedin