Accès Direct  Accès Direct  


 

Cent ans jour pour jour ! Cet extrait, le 415e ordre, date en effet du 28 mai 1918.

Le service Archives-Patrimoine de la Ville conserve deux cahiers d’ « ordres pour la Mairie », avec la copie de tous les ordres de la Kommandantur, lors de l’occupation allemande de la Première Guerre mondiale.

A Marcq-en-Barœul, comme partout en zone occupée, l’administration municipale avait été maintenue pour mieux satisfaire les exigences allemandes, étant obligée de servir de relais entre la Kommandantur  et la population, notamment en matière de réquisitions, de contributions de guerre et d’amendes, mais aussi de ravitaillement et d’assistance.

Cet ordre rappelle l’obligation imposée aux Marcquois dès 1915 de vivre à l’heure de l’ennemi (+1 h en hiver, +2 h en été). Avec la reprise des offensives allemandes  au printemps 1918, il était impérieux que les unités qui traversaient la ville ne soient pas induites en erreur et puissent se fier aux seules horloges « Armeezeit » (heure de l’armée), les autres –sans doute celles qu’on ne pouvait facilement avancer- étant rendues illisibles.

minute culturelle Ordre 415 28 mai 1918

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris