Accès Direct  Accès Direct  

 
Pour ce nouveau "Le saviez-vous ?", je vous propose de revenir à des choses terre à terre. En effet, cela va se passer au niveau du sol. Est-ce que vous savez à quoi servent ces morceaux de pierre que l'on voit au pied de certaines portes ou mur et ces petits trous dans le bas des façades avec un cerclage en fer ?

Cette carte postale du début du XXème siècle montre bien que le vélo et les premières automobiles côtoyaient déjà le Grand Boulevard !

Un bâtiment municipal a un lien étroit avec le vélo, lequel ?

Cet extrait du Terrier de Fives (plan de 1733) représente la plus ancienne ferme encore visible de nos jours à Marcq-en-Barœul : La Rianderie.

Avant la construction du pont de l’avenue Foch, le pont du Risban était le pont principal qui permettait de passer au-dessus de La Marque pour relier le Croisé Laroche au Bourg.

De l’air ! On en cherche tous en cette période estivale. Saviez-vous qu’à Marcq-en-Baroeul, il existait, par le passé, une entreprise spécialisée dans ce domaine d’activité ?

Depuis l’ouverture de Marcq Plaisance et du quai Jean-Paul Hofmann, tous les regards se portent vers ce secteur de la Ville. Juste à côté, on peut remarquer ces beaux immeubles Logis Métropole, inaugurés en 2015, à l’emplacement d’une ancienne friche.

Savez-vous quelle activité s’y trouvait auparavant ?

Le premier tour de pédale du Tour de France cycliste 2018 vient d’être donné le 7 juillet dernier. A Marcq-en-Baroeul, l’association « La Roue Marcquoise » n’a pas été en reste pour fournir des cyclistes de talents dont Roger Milliot faisait partie.

 

Si aujourd’hui le Horse-ball se pratique de plus en plus au centre équestre René Dujardin, dans les années 1930, des parties de Push-ball faisaient déjà le bonheur des spectateurs de l’hippodrome.

 

Cent ans jour pour jour ! Cet extrait, le 415e ordre, date en effet du 28 mai 1918.

Le service Archives-Patrimoine de la Ville conserve deux cahiers d’ « ordres pour la Mairie », avec la copie de tous les ordres de la Kommandantur, lors de l’occupation allemande de la Première Guerre mondiale.

Nous utilisons des cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (cookies traceurs). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.