Accès Direct  Accès Direct  

Thématiques: Cadre de vie / Environnement
Coût estimatif: 50 000 euros
Statut: Lauréat

Comme à Detroit ou Albi, développer notre autonomie alimentaire grâce à une ceinture maraîchère, une ferme pédagogique et des centaines de potagers dans toute la ville

 

Aujourd’hui notre alimentation est très majoritairement importée et nécessite un flux continu de camions. Au-delà de la pollution générée, ce système en flux tendu nous met (et d’abord les plus fragiles d’entre nous) à la merci de la moindre crise, du moindre renchérissement du pétrole (…). 
Il y a quelques dizaines d’années, la commune regroupait pourtant un réseau de maraîchers qui nourrissaient les habitants. Il ne s’agit pas aujourd’hui de revenir en arrière ! Mais forts de nos racines et riches des connaissances et techniques les plus récentes, nous pouvons répondre à l’enjeu vital de la relocalisation de notre alimentation.

D’autres villes aussi différentes que Détroit aux Etats Unis, Liège ou Albi s’y sont lancées. L'agriculture urbaine gagne aussi les villes d'Ile de France. Comme elles, Marcq pourrait se fixer un objectif ambitieux d’alimentation locale de qualité (ex 50% comme à Liège ou 100% comme à Albi). 

A cette fin, je propose de créer un système composé de
- une ceinture maraîchère avec des paysans professionnels pratiquant la permaculture, agriculture intensive aussi bien en production qu’en emplois sur de petits espaces.
- une ferme pédagogique assurant la formation des habitants, jardiniers expérimentés ou débutants, aux nouvelles techniques de culture.
- des centaines de jardins de ville et potagers, disséminés sur l’ensemble du territoire urbain (cf Incredible vegetables), dont s’occuperont les habitants, les associations et les écoles. Ils assureront la visibilité du dispositif
- un réseau de distribution local de ces produits bio et locaux. 

L’ensemble de la production sera prioritairement destiné à l’alimentation des enfants au sein des cantines. Le reste sera commercialisé via le réseau de distribution local. Nous pourrons ainsi petit à petit, regagner ensemble notre autonomie. 

Ce projet sera créateur de compétences, d’emplois locaux et de nouvelles solidarités au service d’une ambition commune source de fierté et d’autonomie. 

Marcq sera à l’avant-garde des communes la Métropole qui pourront rejoindre la démarche pour lui donner une dimension plus large encore.

Le rôle de la Mairie est essentiel pour
- libérer le foncier nécessaire en faveur de ces installations (des associations ou fondations telles que Terre de Liens pourront aider). 
- accompagner et soutenir la démarche globale et principalement à son commencement. La structuration et l’animation seront à la charge d’une structure (association ?) ad-hoc regroupant citoyens, porteurs de projets, élus etc.

Si ce projet fait du sens pour vous, si vous souhaitez échanger pour aller plus loin, n’hésitez pas à me contacter.

Pour info : 
http://www.mairie-albi.fr/lautosuffisance-alimentaire-à-albi

https://www.catl.be/qui-sommes-nous/

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris