Accès Direct  Accès Direct  

actu1 2019



Les habitants sont invités à participer à la plantation ce bois très dense le samedi 20 mars à 9h ou à 10h30 sur inscription.

La Ville porte le dessein de transformer son territoire en une forêt urbaine qui permettra de lutter contre le dérèglement climatique, de construire un cadre de vie plus durable et de développer la biodiversité afin d’améliorer les conditions de vie des générations futures.

Le « bois des rêves », dédié aux naissances des petits marcquois, participe à cette volonté : 3 000 arbres y seront plantés à la manière du botaniste japonais Akira Miyawaki.

Appel aux habitants

Et pour cela, la Ville a besoin de vous ! Alors qu’une partie des arbres seront plantés mi-mars par les enfants des écoles marcquoises, la Ville lance un appel aux habitants volontaires pour participer à la suite de cette plantation le samedi 20 mars à 9h ou à 10h30 (sessions limitées à 40 personnes chacune).

Comment ? Sur inscription préalable auprès de Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Le « bois des rêves », qu’est-ce que c’est ?

Ce lieu, niché sur les berges de la Marque dans le quartier du Pont, symbolisera le respect de la nature pour nos descendants. Ainsi, année après année, toutes les naissances seront répertoriées sur le site de la ville.

Techniquement, à l’aide du QR Code qui se trouvera sur la sculpture (totem) installée à l’orée de ce bois, vous vous connecterez sur le site internet de la Ville et pourrez découvrir toutes les naissances des enfants marcquois, du moins celles des parents volontaires qui ont souhaité s’inscrire dans cette démarche. Si cela vous intéresse, vous pouvez envoyer un mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Quels types de plantations ?

Il s’agira d’un bois dense, où il ne sera pas possible de se balader, planté selon la technique de Miyawaki. Ce botaniste préconise de planter de façon très dense 3 arbres en moyenne par m2 et d’associer dans chaque m2 chacune des trois strates d’une forêt naturelle : arbuste, arbre de taille moyenne, grand arbre.