Accès Direct  Accès Direct  

actu1 2019



Retrouvez toutes les réponses officielles aux questions que vous vous posez sur le Coronavirus COVID-19 et les recommandations du gouvernement.

Situation et mesures dans le département du Nord

Le port du masque et les gestes barrières

Dépistage

Application StopCovid

Le virus

Besoin d’aide

 

 

Situation et mesures dans le département du Nord 

Covid-19 : le département du Nord en zone de circulation active du virus

Mise à jour le 15/09/2020

Depuis plusieurs semaines, la circulation de la Covid-19 s’intensifie dans le département du Nord. Les « taux d’incidence » et de « positivité » ne cessent de croître en particulier dans la Métropole Européenne de Lille.

Compte-tenu de cette situation alarmante, le décret n° 2020-1115 du 5 septembre 2020 a placé le département du Nord en zone de circulation active du virus (rouge). Suite à cette décision, des mesures obligatoires s’imposent.

Sur l’ensemble du département à compter de ce jour :

  • L’interdiction des événements de plus de 5000 personnes

Aucune dérogation ne sera délivrée aux organisateurs qui doivent, par conséquent, veiller à limiter la jauge d’accueil des manifestations.

  • L’obligation pour certains établissement accueillant du public de respecter la distance minimum d’un siège entre deux groupes respectifs de 10 personnes maximum.

Cela concerne : les établissements sportifs couverts et de plein air, les salles d'auditions, de conférences, de projections, de réunions, de spectacles ou à usages multiples (cinémas, salles de spectacles, conférences, réunions et polyvalentes), les chapiteaux, les salles de Jeux (casinos ...), les établissements d'enseignement artistiques spécialisés) et les espaces communs des centres de vacances.

  • Les restaurants, débits de boissons et assimilés et commerces d’alimentation générale ont désormais une obligation de fermeture de 00h30 à 06h00 pour une durée de 15 jours.
  • Fête des voisins annulée dans tout le département. elle devait avoir lieu le 18 septembre

  • Annulation des Journées européennes du Patrimoine qui devaient avoir lieu les 19 et 20 septembre prochains "sur les territoires de la métropole européenne de Lille (MEL), de la Communauté urbaine de Dunkerque (CUD), des communautés d’agglomération de Maubeuge Val de Sambre (CAMVS), de Cambrai (CAC), du Douaisis (CAD), de Caudrésis-Catésis (CA2C), de la Porte du Hainaut (CAPH) et de Valenciennes Métropole (CAV)." Ailleurs dans le Nord, les JEP sont maintenues (avec protocole sanitaire strict).

  • La préfecture recommande (sans obligation) également "de reporter ou d’annuler les grands événements rassemblant du public : inaugurations, colloques, assemblées générales, salons professionnels…" 

  • Pour les braderies, brocantes, vide-greniers, "les exigences des protocoles sanitaires sont réévaluées" . Le nombre d'exposants doit rester inférieur à 200, "en veillant à un écart d'une place minimum entre deux exposants et en assurant un sens de circulation avec fléchage pour éviter les brassages de populations."

 + d’infos sur le site de la préfecture https://www.nord.gouv.fr/Actualites/Covid-19-le-departement-du-Nord-en-zone-de-circulation-active-du-virus

 

 

Le Port du masque obligatoire dans la métropole lilloise

Le Préfet du Nord et l’ARS renforcent les mesures de protection dans la métropole lilloise. Le port du masque est obligatoire dans l'espace public, pour les personnes de 11 ans et plus.

Voici la liste des espaces concernés à Marcq-en-Barœul :

- toutes les zones piétonnes,

- les zones où la circulation routière est limitée à 20km/h

- les zones à forte fréquentation du public

- les galeries commerciales...

- les gares, métro, aéroports, aérodromes

- les parcs, jardins, espaces aménagés en bord de cours d'eau...

+ carte réalisée par le Marcquois

 

Le port du masque : une tolérance aux cyclistes et aux personnes qui se livrent à une activité physique

L’obligation du port du masque sur la voie publique dans la métropole lilloise s’applique à tous sans distinction. Néanmoins, Michel Lalande, préfet du Nord, a pris la décision d’accorder une tolérance aux cyclistes et aux personnes qui se livrent à une activité physique.
 
 Le préfet appelle à la responsabilité de chacun : le port du masque doit devenir un réflexe aussi longtemps que le département sera concerné par la circulation du virus.
 
 Garantir la sécurité sanitaire de tous doit être la priorité de chacun. Par conséquent, cette décision pourra faire l’objet d’une révision en fonction de l’évolution des indicateurs départementaux

 

LE PORT DU MASQUE ET LES GESTES BARRIÈRES

Protégeons-nous, portons tous le masque !

masque 1 09 2020

Le Port du masque dans la métropole lilloise

Le Préfet du Nord et l’ARS renforcent les mesures de protection dans la métropole lilloise. Le port du masque est obligatoire dans l'espace public, pour les personnes de 11 ans et plus.

Voici la liste des espaces concernés à Marcq-en-Barœul :

- toutes les zones piétonnes,

- les zones où la circulation routière est limitée à 20km/h

- les zones à forte fréquentation du public

- les galeries commerciales...

- les gares, métro, aéroports, aérodromes

- les parcs, jardins, espaces aménagés en bord de cours d'eau...

Voir les lieux à Marcq-en-Baroeul

L’obligation du port du masque sur la voie publique dans la métropole lilloise s’applique à tous sans distinction. Néanmoins, Michel Lalande, préfet du Nord, a pris la décision d’accorder une tolérance aux cyclistes et aux personnes qui se livrent à une activité physique.
 
Le Préfet appelle à la responsabilité de chacun : le port du masque doit devenir un réflexe aussi longtemps que le département sera concerné par la circulation du virus.
 
Garantir la sécurité sanitaire de tous doit être la priorité de chacun. Par conséquent, cette décision pourra faire l’objet d’une révision en fonction de l’évolution des indicateurs départementaux

 

masque2 09 2020

 

 

Conservons les gestes barrières pour nous protéger et protéger ceux qui nous entourent !
 

 

 

DÉPISTAGE

Il existe à ce jour deux types de tests pour identifier les personnes malades et les prendre en charge. Les tests virologiques sont effectués dans des centres de dépistage dont la liste est disponible sur le site Internet sante.fr . Les résultats du test de dépistage sont normalement disponibles dans les 36 heures après la réalisation du testLe test virologique (PCR) à la COVID-19 est couvert à 100% par l'Assurance Maladie.

La grande majorité des laboratoires dispensent de l’avance de frais, vous n’aurez donc rien à débourser. Il peut néanmoins être demandé parfois d'avancer les frais de réalisation du test au moment du rendez-vous au centre de dépistage. En cas de doute, contactez le centre de dépistage ou prévoyez une avance. Si vous devez avancer les frais, l’ensemble sera remboursé sur feuille de soin.

 

DÉPISTAGE A MARCQ-EN-BAROEUL LE 23 SEPTEMBRE

 Dépistage Covid19 à Marcq-en-Baroeul

L’Agence Régionale de Santé Hauts-de-France organise le mercredi 23 septembre 2020 de 9h à 18h  des dépistages Covid de terrain à l’hippodrome de Marcq-en-Baroeul.

Ce dispositif s’inscrit dans la stratégie nationale « Protéger, tester, isoler » pour lutter contre le coronavirus. Il s’agit d’aller aux devants des patients afin de les encourager à consulter et à se faire dépister.

Cette opération permet ainsi de renforcer l’accès aux soins en ouvrant largement et gratuitement l’accès à un à un dépistage PCR.

Plusieurs opérations similaires sont organisées dans les cinq départements de la région. Mises en place dans le contexte particulier de la lutte contre l’épidémie de coronavirus, elles s’inscrivent plus largement dans les actions de l’ARS pour lutter contre les inégalités sociales et territoriales de santé, enjeu majeur du Projet régional de santé 2018-2028.

 

affiche depistage 23 09 2020

 


 

APPLICATION STOP COVID

StopCovid, c’est quoi ?

C’est une application qui permet de prévenir les personnes qui ont été à proximité d’une personne testée positive, afin que celles-ci puissent être prises en charge le plus tôt possible, le tout sans jamais sacrifier nos libertés individuelles.

StopCovid est une application transparente, temporaire, téléchargeable sur la base du volontariat sur l’apple store ou google play, qui s’inscrit dans le cadre de protection de la vie privée.

Le virus

L’origine du virus

La COVID-19, un nouveau coronavirus
Le virus identifié en janvier 2020 en Chine est un nouveau coronavirus, nommé SARS-CoV-2. La maladie provoquée par ce coronavirus a été nommée COVID-19 par l’Organisation mondiale de la Santé - OMS. Depuis le 11 mars 2020, l’OMS qualifie la situation mondiale du COVID-19 de pandémie ; c’est-à-dire que l’épidémie est désormais mondiale.

Les coronavirus sont une famille de virus qui provoquent des maladies allant d’un simple rhume (certains virus saisonniers sont des coronavirus) à des pathologies plus sévères (comme les détresses respiratoires du MERS, du SRAS ou de la COVID-19).

La dangerosité
La COVID-19 est un virus dangereux parce que :

  • il est très contagieux : chaque personne infectée va contaminer au moins 3 personnes en l'absence de mesures de protection ;
  • une personne contaminée mais qui ne ressent pas encore de symptômes peut contaminer d’autres personnes.

Les symptômes :

La COVID-19 peut se manifester par :

  • la fièvre ou la sensation de fièvre (frissons, chaud-froid) ;
  • la toux ;
  • des maux de tête, courbatures, une fatigue inhabituelle ;
  • une perte brutale de l’odorat (sans obstruction nasale), une disparition totale du goût, ou une diarrhée ;
  • dans les formes plus graves :difficultés respiratoires pouvant mener jusqu’à une hospitalisation en réanimation voire au décès.

La transmission :

La maladie se transmet :

  • par projection de gouttelettes (comme les postillons) contaminées par une personne porteuse : en toussant, éternuant ou en cas de contacts étroits en l’absence de mesures de protection (distance physique, mesures barrières, port du masque). Les gouttelettes contaminées sont inhalées par la personne saine, et déclenchent la maladie ;
  • par contact direct physique (poignée de main, accolade, bise...) entre une personne porteuse et une personne saine. Le virus est ensuite transmis à la personne saine quand elle porte ses mains à la bouche ;
  • par contact indirect, via des objets ou surfaces contaminées par une personne porteuse. Le virus est ensuite transmis à une personne saine qui manipule ces objets, quand elle porte ses mains à la bouche ;
  • des scientifiques ont par ailleurs alerté l’OMS sur la possibilité de contamination par aérosol, c’est-à-dire par une présence du virus dans l’air, essentiellement dans un espace confiné.

La meilleure des protections : les mesures barrières, les mesures de distanciation physique et l’aération régulière des pièces.

Les personnes à risque :

L’ensemble de la population est susceptible de contracter la maladie COVID-19.
Certaines populations sont toutefois plus à risques de formes graves, d’admissions en réanimation ou de décès :

  • Les personnes de plus de 65 ans
  • Les personnes atteintes d’une maladie chronique ou fragilisant leur système immunitaire(notamment antécédents cardiovasculaires, diabète et obésité, pathologies chroniques respiratoires, cancers, insuffisance rénale, cirrhose, splénectomie, drépanocytose…)
  • Les femmes enceintes au 3èmetrimestrede grossesse.

L’avis du 20 avril 2020 du Haut Conseil de la Santé Publique rappelle la liste des personnes à risque de développer une forme grave de la COVID-19.

Si vous ou une personne vivant à votre domicile se trouve dans cette situation, il vous est recommandé d’être très prudents, car le coronavirus circule toujours.

 

 

Besoin d’aide

pdfVoir le document105.32 Ko10/09/2020, 15:50

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris