Accès Direct  Accès Direct  

actu1 2019



Cette cérémonie du 8 mai a été préparée dans des conditions particulières en raison du confinement lié au Coronavirus Covid-19.

Pour la 1ère fois, depuis la fin de la Secnde Guerre Mondiale, il n’y a pas de rassemblement public.

Aujourd’hui, la ville de Marcq-en-baroeul commémore l’armistice de la Seconde Guerre Mondiale. Le Maire Bernard GERARD et un porte-drapeau désigné par les associations des anciens combattants ont déposé, seuls, une gerbe, et respecté une minute de silence à la mémoire des Combattants et des victimes.

Vidéo disponible à partir de 12h00

La Ville salue le travail de Tommy Descamps, chef du  qui, durant 1 mois a travaillé sur la préparation instrumentale, musicale et vocale de la Marseillaise « confinée » avec la participation de 170 musiciens et chanteurs. Il s’agit là d’une véritable prouesse technique au regard du très grand nombre de participants.

« Depuis le début du confinement, j’ai appris à faire des montages avec mon orchestre, le Marching Band de Marcq-en-Barœul. J’ai commencé par un quatuor, puis j’ai élargi à tout l’orchestre, et la première vidéo symphonique à 100 musiciens a été faite juste avant les vacances de printemps (11 avril). 

A ce moment-là, je voulais réitérer l’expérience pour un évènement symbolique, et j’ai tout de suite pensé à arranger la Marseillaise pour un maximum de musiciens de la ville. J’en ai parlé directement aux élus qui étaient ravis de ce projet pour la commémoration.

La préparation de tout le projet a duré quasiment un mois.

La première étape a été de réaliser l’arrangement, pour tous niveaux et instruments. Ensuite, chaque musicien a reçu un lien avec le mode d’emploi pour se filmer et la musique à écouter en s’enregistrant pour être parfaitement en rythme. A la réception de tous les enregistrements, j’ai effectué une première vérification de base (bon format de l’image, durée approximative de l’enregistrement). Après, j’ai établi un plan de montage avec tous les musiciens. 

Seulement à ce moment là, j’ai commencé le montage : trier toutes les vidéos par instruments, les caler entre elles et les redimensionner. L’étape finale, la plus intéressante, est le travail de l’équilibre entre tous les instruments pour arriver à un résultat cohérent. » - Tommy Descamps, Chef du Marching Band

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris