Accès Direct  Accès Direct  


 Parfois les seniors mettent du temps à ranger leur monnaie à la caisse du supermarché quand nous sommes si pressés ou se trompent dans leur code de carte bancaire… mais qui sont-ils réellement ?

Billet dhumeur christineBoulanger 2 09102017

 

Qu’est-ce qu’être un senior à Marcq ?

Les seniors sont pourtant la mémoire de notre ville.

Je suis heureuse d’avoir écouté ce vieux marcquois d’origine polonaise qui avait participé, dans la légion étrangère, à la bataille de NARVIK (Norvège), en mai 1940 (seule victoire alliée) sous les ordres du Général Béthouart dont ma rue porte le nom.

Je suis heureuse d’avoir connu enfant le voisin de mes parents qui avait conduit les premiers tramways d’abord à cheval puis à vapeur et engins électriques avec la fameuse « perche » qui se décrochait de temps en temps.

Bien sûr à l’époque tout n’était pas rose, il fallait allumer le poêle le matin dans la salle de classe et nous avions bien froid les matins d’hiver. Mais pas question de revenir au passé ! Il est plus facile de chercher un renseignement sur une tablette que dans une encyclopédie poussiéreuse.

A l’époque, il y avait moins d’individualisme et plus de solidarité.

Pourtant, Marcq a su garder ces moments de fêtes des quartiers ou de communions populaires autour d’évènements (Nativité, fête de la musique, feu d’artifice…) Il faut prendre le temps d’écouter les séniors. Ils sont notre mémoire et nos racines. Comme le dit la citation d'un dicton africain de l’écrivain Amadou Hampâté Bâ « Un vieillard qui meurt, c’est une bibliothèque qui brûle !

 

Christine Boulanger

 

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris