N°151 / Avril 2007

 

Actualité Ville

Pour obtenir une impression correcte de cette page, choisissez le "Format paysage"
Partenariat

SIVOM Centre Métropole : plus de trente ans d’une coopération exemplaire entre trois villes

Créé en 1975, le Syndicat Intercommunal à Vocation Multiple Centre Métropole est né de la volonté des villes de Marcq-en-Baroeul, Mouvaux et Wasquehal de développer en commun une politique dans le domaine du médico-social et du médico-éducatif.


En mars 2006, Bernard GÉRARD posait la première pierre de l'extension du "Passage" à Wasquehal

A l’origine de cette création, le projet de la Ville de Wasquehal de construire un établissement destiné à l’accueil de personnes âgées handicapées ou ayant perdu leur autonomie par suite de maladie ou d’accident. Un projet qui pourra se réaliser grâce à la création du SIVOM et donc la mise en commun des moyens avec les villes de Marcq-en-Baroeul et Mouvaux.

Centre hospitalier

C’est ainsi qu’est posée, le 11 décembre 1976, rue Salvador Allende à Wasquehal, la première pierre de la Maison de cure médicale pour personnes âgées, alors connue sous le vocable de V240, en raison de sa capacité d’accueil de 240 lits. L’établissement accueillera son premier patient en novembre 1978, et, en fusionnant avec la maison de retraite « Le Golf », deviendra en novembre 1999 le Centre Hospitalier Intercommunal. C’est à ce titre de CHI que l’établissement a pris, en février 2006, la gestion du Service de Soins Infirmiers à Domicile qui, depuis cette date, intervient sur les territoires de Marcq-en-Baroeul et Wasquehal. Il s’inscrit ainsi parfaitement dans l’esprit des fondateurs du SIVOM en développant les partenariats avec l’ensemble des acteurs sanitaires, médico-sociaux et sociaux du territoire concerné : maisons de retraite, foyers-logements… C’est également au bénéfice des personnes âgées que le SIVOM s’est dès son origine préoccupé de la réhabilitation des maisons de retraite. « Quand on va aujourd’hui aux Provinces du Nord, on a du mal à imaginer ce qu’étaient les lieux au milieu des années 1970, se souvient Bernard GÉRARD, maire de Marcq-en-Baroeul et aujourd’hui président du SIVOM Centre Métropole. L’objectif principal fut alors de faire disparaître les « dortoirs », de réduire le nombre de lits ou d’augmenter les surfaces d’hébergement, d’aménager de nouveaux lieux de vie communs et des locaux de services (bibliothèque, salon de coiffure…). Un ensemble de réalisations qui allaient changer la vie des résidants ».

C’est ainsi que grâce aux travaux réalisés entre fin 1978 et fin 1981, les Provinces du Nord vont passer de 170 à 120 lits, grâce notamment au transfert des personnes invalides au CHI, tout en bénéficiant des aménagements évoqués ci-dessus. Quant à la Maison de retraite de Mouvaux, si elle conserva ses 72 lits, ce fut grâce à la construction d’un nouveau bâtiment et à la réhabilitation de l’ancien, réalisées entre octobre 1988 et début 1990.

Handicaps

L’autre domaine sur lequel le SIVOM a été, depuis trente ans, fidèle à sa vocation première est celui des interventions au bénéfice des personnes handicapées. « Là aussi, comme pour les personnes âgées, les manques étaient considérables au milieu des années 1970, et le sont encore d’ailleurs, souligne Bernard GÉRARD. Le SIVOM s’est donc efforcé de travailler en partenariat avec les associations, qui sont un élément moteur essentiel, pour répondre de la façon la plus précise aux demandes, très variées, des familles qui ont le malheur d’avoir été ainsi touchées ». La première réalisation importante fut, en partenariat avec « Les Papillons Blancs » de Roubaix- Tourcoing, la construction de l’Institut Médico-Educatif Mesnil de la Beuvrecque, implanté rue de Bondues à Marcq-en-Baroeul. Ouvert en 1980, l’établissement accueille aujourd’hui quelque 150 enfants handicapés mentaux de 6 à 18 ans, que des programmes éducatifs spécialisés conduisent à acquérir la plus grande autonomie possible. A la fin des années 1980, l’IME s’est doté d’un Service d’Éducation Spécialisée et de Soins à Domicile, qui permet d’accueillir et d’accompagner 20 enfants de 0 à 14 ans, scolarisés en milieu classique, mais perturbés dans leur évolution et leur développement.

(suite page suivante)


Un environnement "nature" pour les enfants des Tournesols

Rue Salvador Allende à Wasquehal, le Centre Hospitalier Intercommunal
Haut de page
p8

LIRE LA VERSION GRANDS CARACTERES